Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

lundi 18 février 2013

45 Ouzouer-sur-Loire, l'étang du Ravoir 10,2km

Pas de randonnée dimanche, car vacances obligent et une sortie géocaching de 20km en VTT hier était à l'emploi du temps. Du coups avec le beau temps qui perdure je décide de partir en début d’après midi en direction d'Ouzouer-sur-Loire. Naturellement entre l'heure de départ, la durée du trajet et la rando qui m’intéresse je ne pense pas terminer très tôt...

L'arrivée sur site est assez inédite, tout d'abord un poids lourd immatriculé "E" est tellement proche que j'ai l'impression d'être à bord d'une Plymouth (rapellez-vous "Duel"...). Je suis obligé de laisser le chemin que je dois prendre à gauche et faire demi-tour dans le village suivant histoire de ne pas finir au fossé. Pour rejoindre le parking il me faut encore rouler sur plusieurs kilomètres de route forestière. La première moitié est une route où les cailloux sont plantés dans le sol, on a donc l'impression d'être sur ressorts, vive les amortisseurs. La seconde partie reste plus roulante même s'il faut éviter les trous.

Le parking est un peu en contrebas de la route. Il s'agit du parking de l'observatoire ornithologique de l'étang du Ravoir. Le Ravoir est un cours d'eau qui prend sa source un peu plus au Nord-Est à quelques kilomètres puis après la traversée de l'étang il finira dans la Bonnée avant de rejoindre la Loire à Saint Martin d'Abbat. Je décide de me rendre à l'observatoire en empruntant le sentier bontanique où toutes les essences d'arbres sont décrites à l'aide de petits panneaux. L'observatoire est occupé par un admirateur qui à l'aide de son matériel surveille un nid de balbuzard pêcheur. Le site est sous surveillance depuis plusieurs années (le site).

Retour vers le parking, et départ pour une boucle qui doit me permettre de faire le tour complet de l'étang. La météo est au mieux, la polaire fine reste de mise. L'étang se présente en forme de "Y" et pour faire le tour de la première branche il me faut suivre les chemins forestiers constitués de longues lignes droites. Même si cela peut paraître d'un effet monotone, le ciel bleu me rend joyeux, cela fait du bien...


Le tour de la première branche se termine avec une petite "bizarrerie", le chemin s'enfonce dans l'étang et ressort de l'autre coté de la rive... J'aime cette partie de la forêt, il y a un peu de dénivelé ! Attention j'entends déjà les montagnards rigoler, mais en région Centre la partie Nord de la forêt d'Orléans est plus que plate alors pour peu que l'on monte ou descende de quelques mètres cela me met en "joie" (on se console comme l'on peut).

La seconde branche du "Y" est contournée avec une petite pause au monument du Capitaine Giry un résistant qui sera tué par les allemands le 18 août 1944. J’aperçois au loin deux randonneurs qui s'éloignent alors que je file en direction du camp du maquis de Lorris. J'arrive à la fontaine du maquis pour enfin quitter les routes forestières. Un petit sentier serpente entre les arbres. On y trouve de nombreux panneaux indiquant le nom des 3 compagnies installées au camp du Ravoir, la compagnie ALBIN, la compagnie ROBERT et la compagnie PAUL, soit environ 450 hommes ainsi que le PC.

Je parcoure l'ensemble des pistes qui sont présentent et tombe sur des cénotaphes (tombe sans dépouille). Ils sont nombreux dans ce massif. Si certains sont isolés, on en trouve un grand nombre prés du carrefour de la résistance. Je quitte le camp et poursuis le sentier en direction d'un arbre remarquable. Le Chêne Paris qui tire son nom d'un inspecteur des eaux et forêt de 1940 à 1966 à Lorris. Un superbe spécimen de 4,9m de circonférence qui donne une impression de puissance et de domination sur ces lieux. Je termine la randonnée par la poursuite du sentier avec un petit retour vers la fontaine du maquis. Le soleil a terminé d'incendier la cime des pins sylvestres, baissant par la même la température ambiante.

Au final une randonnée de 10,2 km avec un beau ciel bleu...




5 commentaires:

  1. C'est le genre de randonnée que j'aurais bien aimé faire, découvrir ces lieux remplient d'histoire c'est toujours impressionnant. Merci pour les photos et la découverte ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, avec le retour du soleil cela donnait vraiment du baume au coeur...
      15 Photos à partager cela faisait un petit moment que ce n'était pas arrivé !

      Supprimer
  2. Je suis comme didine67 ! j'aurais aimé surtout que j'ai beaucoup lu sur la Seconde Guerre Mondiale, et je suis toujours attirée par les lieux et autres....
    Les photos sont parfaites et çà donne envie, même si ce n'est pas la montagne tout est beau que ce soit campagne, mer, océan etc...J'adore la nature! merci Hervé pour la description en voiture!!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour "Mutti" (sauf erreur de ma part). Ce massif est très connu pour la valeur de ces hommes du maquis de Lorris. Pour en savoir plus je vous invite à voir le lien suivant : Les sangliers sortent du bois

      Supprimer
  3. Un grand merci pour ce lien où je viens d'aller voir et sur lequel je vais passer des heures...Oui en effet bien vu je suis bien "mutti"!! :) baptisée ainsi par mes enfants lesquels j'ai mis en 1ère langue Allemand! ^^^^^^..........;-)

    RépondreSupprimer

ID2 Rando où la volonté de partager mes randonnées...

Attention, pour passer avec succès le filtrage le commentaire doit concerner le blog. Alors rester dans le ton ;)