Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

mardi 26 mars 2013

38 Alpe du Grand Serre Randonnées en raquettes, 30km

Un petit séjour d'oxygénation entre collègues sur la commune de "La Morte" alias l'Alpe du Grand Serre... On quitte la capitale en TGV le samedi matin pour arriver au final vers midi dans cette petite station hivernale. Nous prédécesseurs semblent avoir eut de la chance avec un beau ciel bleu durant tout le séjour, ce qui ne sera pas notre cas avec parfois une visibilité quasiment nulle.


Mon but lors de cette séance sera de parcourir l'ensemble des circuits de raquettes disponible.

Le repas commun des "montants" et "descendants" est composé d'une riche raclette. Départ de la première bordée, tandis que je file avec Valérie une collègue louer nos raquettes. A peine en main nous filons vers le circuit R2 que j'ai eut l'occasion de parcourir il y a un an.

R2 : Le Bois Faudant

Une petite randonnée qui va permettre de se mettre en jambe ! Même si elle est courte il ne faut pas négliger le dénivelé positif qui va se faire d'entrée de jeux. En effet après la clairière où les petits skieurs s'adonnent avec patience aux début de leur passion, l'entrée dans le domaine forestier annonce tout de suite la couleur. La montée se fait d'une traite pour se placer sur la pente des bois Faudant. Le balisage a été revu et la signalétique est bien visible. Arrivé à l'extrémité la descente est bien prononcée. Une rapide pause et on repart sur nos raquettes. Une nouvelle montée bien plus douce (mais bien plus longue) s'offre à nous. Une belle randonnée où l'on a pas eut besoin d'enlever nos chaussons des neiges. Ce sera tout pour aujourd'hui nous allons profiter de la soirée et passer une bonne nuit !

Annoncé : 2h00 au départ du col, facile (réalisée en 1h30)
Distance : 2,47km facile
Dénivelé positif : 277m
Dénivelé négatif : 276m
Point haut : 1480m
Point bas : 1336m



R3 : La boucle des Souillets

Seconde journée et randonnée du séjour. Cette fois c'est en solo que je file sur les traces de ce circuit. Ici la particularité c'est de faire attention aux pistes de ski de fond, "à chacun sa trace...". Une fois de plus le circuit est bien balisé. La bonne visibilité à mon niveau car les sommets sont cachés et les traces de rando-raquetteurs permettent lors de deux passages sensibles permettent de poursuivre sans réelle difficulté ce parcours aux montées douces... Un beau circuit qui permet de de faire le tour du mamelon le Souillet. Seule la travesée du lieu dit "Le Désert" doit se faire sans les raquettes. Une belle vue sur le Grand Serre à la clé avant de rentrer au chalet pour le déjeuner...

Annoncé : 3h00 au départ du parking, assez facile (réalisée en 2h00)
Distance : 4,92km
Dénivelé positif : 240m
Dénivelé négatif : 240m
Point haut : 14250m
Point bas : 1349m



R4 : Le circuit du Louvet

L’après midi vient le tour de la troisième randonnée du séjour. Toujours en solo avec une météo peu généreuse en visibilité je m'attaque à un circuit prometteur normalement avec un beau balcon sur le GR50 mais qui sera fermé au final par un brouillard épais. La petite cascade est rapidement atteinte, puis ce sera la montée vers le balcon en passant non loin de la via ferrata de la cascade et celle du grand Bec. J'arrive sur le point haut "Le Louvet", deux collègues sur la même piste file m'ont rejoint et poursuivent vers le pré des Dames. Je profite de la vue sur le cirque où se cache le lac du Prévourey sous un épais manteau blanc de prés de deux mètres. Direction le chemin Bonniot puis je retrouve la route "du Poursollet" fermée chaque hiver. Il faut dire que la barrière présente devant moi est à hauteur de neige... La descente est un peu rude en raquette mais elles sont indispensables...

Annoncé : 3h00 au départ du col, difficile (réalisée en 2h30).
Distance : 5,98km
Dénivelé positif : 446m
Dénivelé négatif : 446m
Point haut : 1635m
Point bas : 1355m




R5 : Les balcons de la Romanche

Une nouvelle journée commence et aujourd'hui des collègues qui déçus par la météo me demandent  s'ils peuvent se joindre à moi pour cette journée ! Alors "Sacs sur le dos, grolles, enfin plutôt raquettes aux pieds et en avant compagnons ..". Ce matin ce sera à nouveau le R3 histoire de mettre mes trois collègues en mode découverte et échauffement. Aucune visibilité si bien que sur le haut des Souillets il me faut utiliser la cartographie embarquée pour déterminer le bon itinéraire et retrouver après deux cent mètres le balisage ! On y voit pas à moins de cinquante mètres par moments. Tout le monde sera content de cette randonnée.

Cinquième randonnée du séjour et l'annonce d'une randonnée un peu plus difficile ne freine pas mes collègues dont un nouveau membre s'ajoute au groupe. Trente minutes après le déjeuner nous voici donc à cinq sur la route du Poursollet. Nous effectuons donc une montée qui nous met en température sur presque deux kilomètres avant d'arriver sur le site du départ de la randonnée. Cela tombe bien il nous faut mettre les raquettes, que nous ne quitterons plus avant le retour. On quitte la route et nous voici sur un chemin à flan de la montagne. Pour certains passages je demande à mes compagnons de randonnée d'espacer un peu les distances car l'absence d'arbre sur flan gauche cumulé à cette neige qui semble ne demander qu'à descendre encourage à la prudence. La pente douce va contraster avec la montée qu'il va falloir amorcer au bout du chemin ! Il faut reprendre cinquante mètres de dénivelé positif en mode limite escalade en plantant nos raquettes. Bref un bon moment de rigolade !

On retrouve la route puis il faut attaquer une seconde montée de prés de cent trente mètres pour arriver quasiment à une altitude de 1700m ! Pas de traces dans cette montée, je suis devant et il faut fournir l'effort ! La délivrance arrive et nous rattrapons le chemin Bégoud qui nous mènera aux Fontenettes à 1750m d'altitude. Le retour s'amorce et le passage au Pré des Dames va nous laisser de bon souvenirs. Alors que quelqu'un a lancé que le balisage étant impeccable, nous voici à faire la trace, enfin me voici à faire la trace... Une neige fraîche très épaisse où je m'enfonce de prés de trente centimètres avec les raquettes ! Après le mini découvert nous voici entre des résineux sans aucun balise. Le temps de vouloir faire le point topo et voici qu'un collègue décide de voir plus bas, et nous entraîne dans le sillage. Je stoppe la progression générale et je reprends un peu le rôle de guide à l'aide de ma cartographie auto-orientée. On file en zig-zag à travers les sapins, pas le temps de relancer la trace GPS car je sais qu'elle vient de s’arrêter (cf. la carte le beau trait droit !). On n'est pas mécontent de retrouver le chemin Bonniot, même si cette descente sous tension et dans cette poudreuse finira par nous laisser un très bon souvenir...

 Le reste de la descente se fera sans soucis par le retour sur le R4. En effet une patte d'oie permettant de rejoindre La Morte soit par le départ du R5 situé à moins de deux cent mètres, soit par le R4. Après avoir posé la question, le groupe décide unanimement : la cascade et le R4. Nous arriverons facilement à la cascade où l'on prendra quelques photos et hop direction le chalet pour un dîner bien mérité !

Annoncé : 4h00 au départ de la barrière de la route du Poursellet, difficile et longue (réalisée en 3h00).
Distance : 8,71km
Dénivelé positif : 601m
Dénivelé négatif : 901m
Point haut : 1751m
Point bas : 1345m



Mardi, dernier jour, Il reste quelques heures avant de rendre le matériel alors une mini randonnée sur la zone du R1 de la cascade permettra de remettre les jambes d'aplomb ! 
Au final un peu plus de 30km de randonnée en raquettes...



3 commentaires:

  1. Oulala!!! dur dur, et dommage en effet temps bouché :( Belles photos qui hélas laissent passer la difficulté et aussi certes de bons souvenirs....pour vous tous! (les mauvais aussi )!!! Mais heureusement que la nourriture était à même de vous donner des forces :D...☺☺☺ Merci de ce récit de ce séjour qui a du être quand même bien fatiguant....

    RépondreSupprimer
  2. Je rêve ou les glaçons sont dans le sens horizontal ????
    en tout cas BRAVOOO !!! faut le faire quand même, déjà une rando normale c'est déjà pas forcément évident mais en plus en raquettes avec la neige et un temps pas au top, bravoooo !!!! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Merci Annie, nous garderons de bons souvenirs de ces heures sur les raquettes ;-)
    Les repas furent aussi appréciés à leur juste valeur, comme le repos...

    RépondreSupprimer

ID2 Rando où la volonté de partager mes randonnées...

Attention, pour passer avec succès le filtrage le commentaire doit concerner le blog. Alors rester dans le ton ;)