Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

mercredi 15 mai 2013

91 Boigny-Baulne, Étangs et chapelle St Blaise 10,5km

Fin du boulot, alors je décide de faire un petit parcours pour déloger quelques géocaches ! Je me rend donc sur le site de Baulne non loin de La Ferté Alais où la veille je sévissais déjà... Peu très sûr au départ de faire beaucoup de kilomètres je pose la voiture sur un petit parking déjà presque plein. Un collègue m'a parlé de la partie qui longe l'Essonne et notamment des nombreux petits cabanons dont certains sont à vendre.

Premier site où je dois me rendre, les hauteurs du bois de la justice au Sud de Baulne. J'emprunte le PR qui s'il reste plat va finir par vite tourner à la bonne côte à grimper avant de rattraper le GR11. Arrivé sur les hauteurs j'ai tout loisir pour observer sur le site une salle immense sous une plaque de grès. La première cache sera délogée non loin assez rapidement. Pour le retour j'emprunte un petit sentier qui longe un peu plus le bord de ce mamelon sans pour autant disposer d'une vue sur le lieu dit.

Je retrouve le chemin emprunté pour la montée puis avant de rentrer dans Boigny je décide de poursuivre mon chemin sur le PR avec en point de mire les ruines de la chapelle St Blaise puis un autre mamelon du coté du château du grand Saussay.


Je remonte donc sur le PR05 le long de multiples étangs dont ceux de St Blaise. Le cheminement est agréable et je découvre donc les fameux "cabanons" dont on m'avait parlé. Certains sont mieux agencés que d'autre et on semble y trouver toutes les commodités pour y passer d'agréables moments de détente au bord de l'eau. Si certaines cabanes sont faites de bric et de de broc d'autres font office de véritables chalets gardés via des systèmes de télésurveillance, tout du moins c'est ce qu'il est fait état...

Je retrouve la ligne du RER et les campings qui pour l'heure ne sont pas occupés. J'arrive à la ruine de la chapelle. La cache est rapidement délogée. Il ne reste pas grand chose de cette chapelle qui semble-t-il appartenu à l'ordre des Templiers. Je poursuis ma route vers l'entrée du château de Saussay qui date du XVIII ième siècle. Vu l'heure inutile de tenter une approche, donc pas de photos de ce lieu qui peut être loué ! La cache qu'il me reste à découvrir va m'emmener faire un petit tour sur le mont Saussay où l'on retrouve les pierres caractéristiques de cette région dont j'ai commencé la découverte en forêt de Fontainebleau.

Premières informations devant le panneau d'entrée du parc, puis il faut maintenant grimper un peu pour récupérer le reste des indices sur le sommet prés des citernes. Formule calculée à l'arrache sur un ticket de courses et hop direction la cache qui sera délogée à la lueur de la lampe du smartphone. Il est 21h20 je suis en pleine forêt il serait temps de rentrer.

La sortie sera rapide mais le temps qui était pourtant agréable vire radicalement. La veste et le bonnet sortent du sac car la pluie s'invite sur le retour que j' décide de faire au plus court. Finalement j'arrive à la voiture au bon moment car cette fois se sont des trombes d'eau qui s'abattent du ciel.

Au final une randonnée de 10,5km avec une météo changeante...



5 commentaires:

  1. Oh!!!!!!! que tout çà me parle!!!!! Et oui........La Ferté Beaulne Ballancourt etc.......que de fois passée en rando vélo!!!!!!!!!! les photos aussi me font réagir! Quand je pense que c'est le soir où j'ai enfin pu te suivre sur le site !!!heureusement je me doutais tes manips de caches! Quel dommage je ne sois plus à Mennecy ......j'aurais certainement pu t'aider dans tes caches car suis très "coquine"!!! bonne petite rando comme tu dis mais je vois il y a maintenant le RER! alors que moi j'avais le 1er train du matin omnibus en + qui datait de 14/18....et avec lequel en retard au boulot ^^^:( Annie;-)

    RépondreSupprimer
  2. Une belle petite balade mais un peu de dénivelé Annie...
    Merci pour tes encouragements.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui!!! pour le dénivelé, je sais aussi puisque l'on faisait et surtout on cherchait à faire de la côte!!! alors à pieds je sais maintenant vu que je connais les endroits où se trouve tel faux plat montant ou descendant et autre grosse côte ou colline ^^^pas toujours facile mais pour moi si pas de difficultés =aucun plaisir!!! suis un peu "bargeot" mais c'est ainsi!!! Il faut savoir juste se faire mal pour éprouver le positif . (Enfin c'est ainsi pour moi )....!

      Supprimer
  3. Bonjour Hervé, et bravo pour toutes ces randos de courageux. Car sur les divers sites de randonneurs, depuis des mois, tu es un des seuls à faire de la marche dans le bourbier engendré par la météo. Tes reportages me font rêver, presque nostalgiquement, à tous ces beaux paysages. Et attention à la répression routière, mieux vaut commencer à envisager les randos avec départ depuis les réseaux de transport en commun tel le train. Http://parcoureur.free.fr
    Jacques

    RépondreSupprimer
  4. Oui Jacques, mais en semaine c'est quasiment impossible pour moi d'utiliser la voie ferrée pour mes déplacements le soir ! J'avais bien tenté dernièrement mais tout dépend de la fréquence les trains de la ligne disponible.
    Mais ce sera le cas le 2 juin normalement puisque je suis coincé sur Paris, le dimanche sera donc réservé à la traversée Nord-Sud de notre capitale suite au vote de mes fans sur FB.
    J’espère donc une météo agréable pour prendre des photos et partager tout cela ...
    Merci de tes passages...

    RépondreSupprimer

ID2 Rando où la volonté de partager mes randonnées...

Attention, pour passer avec succès le filtrage le commentaire doit concerner le blog. Alors rester dans le ton ;)