Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

dimanche 5 mai 2013

41 Thoury, chemins et étangs de Sologne 23,5km

Départ de Thoury sur le GR des châteaux, le ciel est nuageux et un petit vent frais ce fait présent ! Je quitte rapidement le bourg pour trouver les champs de "boutons d'or" et de coquelicots une ambiance assez bucolique.

Au troisième kilomètre les chemins verts laissent place au sable fin sous les arbres pour ensuite passer à un mince passage un peu gras. La forêt est dense et il m'est impossible de savoir quel animal vient de se lever pour filer à ma droite même si j'ai aperçu non loin des traces de cervidé. La confirmation se fera trois cent mètres plus loin où un beau cerf déboule de ma droite sur le chemin. Affolé il pique un sprint puis après deux trois zigs zags s'engouffre sur la gauche. Un superbe spécimen qui laissera de belles traces sur le chemin.

Après la traversée de la départementale 22 voici une grande ligne droite qui ne fera que monter (attention le dénivelé de folie au moins 23m). Ici le chemin est en craie, autant dire aucune souplesse dans les amortis ! Les oiseaux s'égosillent en se racontant les dernières nouvelles alors qu'au sol les jeunes pousses de fougères commencent à prendre la relève de leurs sœurs largement grillées et brisées par les eaux de pluies de ces derniers mois.

Avant d'arriver à l'étang MontPerché (ou MontPercher), j'aperçois sur ma droite une muraille qui vient presque à ma rencontre. Haute de trois mètre il s'agit du mur du domaine de Chambord. A quelques centaines de mêtres on trouve le pavillon de Montfrault.

L'arrivée à l'étang se traduit par la recherche d'une des deux caches disponibles aux alentours ! Petites photos de l'étang sur le ponton et les recherches peuvent démarrer. Elles ne vont pas durer longtemps car les coordonnées ne laissent pas de place à l'interprétation, je mets la main sur la boîte, me note sur le logbook et procède aux échanges, je gagne un Travel Bug ! Toujours sur ma déviation je file au carrefour de la maison forestière du roi de Pologne pour déloger la seconde cache où il faut cette fois procéder à de rapides calculs pour trouver la boîte. De superbes séquoias centenaires !


Retour le long de l'étang que je décide de contourner en suivant les GR31 et GR3C que j'emprunte depuis la maison forestière. Il est midi lorsque j'arrive à nouveau sur l'itinéraire initial et le soleil commence à poindre le bout de ses rayons, j'enlève donc ma veste polaire alors que des ribambelles de grenouilles sautent dans les fossés encore hauts en eau. Il est temps (enfin même trop tard à en croire ma tête au retour) de mettre mon chapeau !

Peu avant le onzième kilomètre impossible de voir le petit étang de la Varenne, mais sa présence est confirmée car le chemin se transforme en mini marécage, il me faut parfois contourner en forêt pour être moins sujet à la glissade. Au quatorzième kilomètre l'étang et le château de la Chevroliére étant privés et ne sont pas suffisamment visibles pour faire une photo je fais une petite embardée pour le Grand Étang Maraché.

Lors du passage aux étangs des Veillas quelques nuages jouent avec le soleil, du coup je les capture dans les reflets. A partir des Veillas je quitte les GR pour monter plein Nord par le chemin vicinal 3 et rattraper de GR du Pays de Sologne, enfin quand je dis "je quitte" c'est plutôt mon inattention qui me fait faire une petite erreur topo de 90°. Lorsque je me rend compte de mon erreur, je fais une petite analyse, entre le temps qui semble virer et mes pieds qui me disent "holà le gueux, tes grolles avec ces nouvelles semelles se sont leur première grande sortie !". Coté carte le chemin remonte au Nord par une longue ligne quasiment droite. J'opte pour cette solution qui grignotera quelques kilomètres mais au final ce sera la bonne solution car l'orage qui grondait au loin arrivera dix minutes après mon arrivée !

La remontée sera monotone pour même finir par une bonne portion de bitume ! Je me retrouve près de la Cordellerie une belle bâtisse. Nouvelle photo de la pièce d'eau située en face et me voici vers l'Ouest en direction de Thoury. Le retour par le GRP Sentier historique de la vallée des Rois sera un peu plus habité. Je vais devoir une fois de plus combattre mes démons car ici les chiens sont de bons gardiens... Deux épagneuls que je trouve plus grands que la moyenne mais en tout cas très agressifs arrivent du fond du grand (heureusement) jardin. C'est qu'ils sortent en plus ! Mais je suis, selon toute vraisemblance hors de la zone de danger !

L'arrivée se fera sous un ciel menaçant et de gros nuages presque noirs arrivent par l'Est. Je termine par le contournement de Thoury pour retrouver ma voiture. Naturellement il est temps de terminer mon repas car j'ai un peu puisé dans les ressources...

Au final une randonnée de 23,5km avec à nouveau une très belle météo même si l'orage me chassait sur la fin...



5 commentaires:

  1. Bon! venant de lire tes péripéties "gadouilleuses"!!! lol ^^ je vois que les kms parcourus entre frais/chaud/orageux et pluie! ont été fructueux en découvertes multiples (caches!!!) et animaux et bien dommage tu n'aies pas pu prendre le cerf.
    Je comprends maintenant avec tes randos marécageuses que tu aies hâte de faire dans la montagne!!! encore que les pontons sur les étangs rappellent un peu sur le lac d'Annecy sans les cygnes...:)^^
    Au final tu auras quand même sali tes belles chaussures et quelle idée ne pas avoir comme quelqu'un que tu connais bien, pris une casquette car le soleil sur ta tête risque d'être pas très gentil....
    Merci encore de ces photos qui témoignent des lieux verdoyants à cette époque, j'aime bien celle du ponton.;-)
    Ai noté "amusant" car je trouve amusant le ton de ton récit surtout avec tes peurs bien compréhensibles! (avec les chiens.....)^^^^on ne sait jamais j'ai été mordu moi même et crois moi si tu passes sur leur territoire, çà craint.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Annie, pas de casquette mais mon chapeau faisait le trajet "pendu" derrière mon sac jusqu'à midi ! En fait le matin le petit vent frais cachait bien le jeu du soleil...

    RépondreSupprimer
  3. Ahahahah!!! pas mal le chapeau pendu!:) tu jouais les touristes mdr!:)

    te faut aussi du feeling pour la météo si tu veux aller en montagne car là bas!!! le soleil du matin se transforme vite en brouillard ou autre et selon les cas....pas prudent :( ^^^^^J'attends tes péripéties à Fontainebleau que je connais trop!!!!!!!!!!!! :))))))))))) alors au plaisir de lire!!!!!!!! avec des photossssssssssssss lol ;-) Annie ☺☺☺!

    RépondreSupprimer
  4. Sur la carte il est noté Montperché, mais sur place c'est MontPercher! Un coin qu'adorait ma soeur.
    Un event dans ce coin serait sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette précision Thierry !

      Supprimer

ID2 Rando où la volonté de partager mes randonnées...

Attention, pour passer avec succès le filtrage le commentaire doit concerner le blog. Alors rester dans le ton ;)