Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

vendredi 22 février 2013

45 Fay-aux-Loges, Les trois écluses 7,4km

Cette randonnée n'était prévue mais le changement de météo me pousse à modifier la destination initiale où je devais tenter un "time-laps" avec de petit nuages dodus. Au fur et mesure que je me déplace vers l'Est la couverture nuageuse devient presque totale et grise. Un petit tour sur mon application de géocaching et au final je décide de tenter quelques caches le long du canal d'Orléans.

Trois écluses pour un parcours de plus de 7km, c'est dans mes cordes bien qu'il ne soit pas tôt. Le vent est glacial alors gants, bonnet et veste fermée jusqu'en haut sont de rigueur. Départ de cette écluse située à l'Est de Fay par un sentier agréable (présence un PR) jusqu'à l'écluse de la Jonchère. Cette écluse identique à la première si ce n'est qu'une passerelle remplace le pont présente toutefois la particularité d'avoir un arbre qui a pris racines dans une des portes !


Direction l'écluse du gué Girault. le sentier est toujours impeccable mais cette fois le canal est nettement plus au frais. D'ailleurs par endroit la fine couche de glace est interrompue entre les deux berges autorisant quelques ricochets des plus faciles ! Je traverse le pont et décide de faire le retour sur l'autre berge. Cette fois plus de chemin et les chevilles sont mises à contribution durant tout le retour vers l'écluse de la Jonchère.

Le dernier tronçon est moins "dangereux" pour les articulations ce qui permet de terminer la randonnée sans être trop à l’affût des pièges. Pas grand monde par ces températures seuls quelques canards et hérons se demandent se que je peux bien faire là ! Coté géocaching : quatres caches supplémentaires viennent arrondir le compteur à 940 caches délogées. En prime je tombe sur deux objets voyageurs, un qui finira dans la cache suivante, le second qui a pour mission de visiter les musées reviendra avec moi. Aprés tout le musée du théâtre forain à Artenay... 

Au final une randonnée de 7,4 km avec un vent glacial...



4 commentaires:

  1. oh une strobile MDR ;-)
    Effectivement avec le temps on ne sait pas trop sur quel "pied" danser. J'avoue aussi que les températures plus que négative freinent mon envie de mettre le nez dehors. Tu es bien courageux en tout cas. De jolies photos et un chouette objet voyageur à ce que j'ai pu voir. Merci pour la balade

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut combattre le froid, beaucoup plus que la pluie mais j'attend avec impatience le retour des beaux jours pour mettre un peu de vert dans tout cela !

      Supprimer
  2. Oui en effet Hervé!! quel courage par ce froid revenu! mais perso je faisais du cyclisme et en hiver jusqu'à - 10° !!! même si couverts on était dès les 1ers kms congelés! mais suffisait d'une bonne côte et ensuite ouf! on avait chaud! Bref, pour en revenir à ta balade, j'adore me promener sur ces chemins le long de l'eau, sur un canal car c'est tranquille et les photos sont belles, j'aurais bien pris ma préférée mais je n'ai pas le droit. Merci de cette bonne humeur tu as toujours;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir "Mutti", il ne faut hésiter à me demander les photos qui plaisent (en MP par exemple avec le nom de la rando, son numéro et/ou le commentaire).

      Supprimer

ID2 Rando où la volonté de partager mes randonnées...

Attention, pour passer avec succès le filtrage le commentaire doit concerner le blog. Alors rester dans le ton ;)