Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

dimanche 8 avril 2012

GR3 et GR655 entre Amboise et Tours

Une nouvelle randonnée test.

Depuis quelques jours une idée me trottait dans la tête, utiliser le concept que j'ai vu lors du salon de la randonnée 2011 à savoir : "train + randonnée". Les dossiers présentés lors de cette conférence détaillaient des circuits comprenant un trajet en train puis un circuit de randonnée et le retour en train. Je me suis dit qu'il était possible de faire la même chose depuis Orléans.


La préparation :
À la différence des fiches toutes prêtes sur Paris, ici il a fallut tout monter et caler soit même. Heureusement internet est tout de même d'une aide précieuse. Dans un premier temps il a fallut établir la zone de rando en fonction de possibilités ferroviaires locales et des circuits disponibles sur les cartes IGN. Concernant le trajet il devait comporter un balisage (afin de soulager le potentiel batterie du smartphone) et dépasser les 30 km pour  permettre de me tester au delà de ma distance maximum actuelle (cf le post : "Vous avez dits deux jours"). Naturellement la contrainte de cette distance et du fait de la spécificité ferroviaire du déplacement impose une nouvelle contrainte, celle du délais de rando, il ne s'agit pas de louper le dernier train...

Le choix final :
C'est sur le GR3 que se porte toute mon attention. Initialement Amboise-Blois le tronçon la trace GPS fabriquée sur un de mes sites de préparation est trop longue, plus de 55km. Après quelques calculs et vérifications se sera Tours-Amboise ou Amboise-Tours soit d’après les estimations prés de 37km. La collecte des trains entre Orléans et ces deux destinations fera opter pour un Amboise-Tours les retours étant un peu plus nombreux de Tours vers Orléans (au cas où). Je me vois mal en effet appeler mon épouse et lui dire "Chérie faut venir me chercher à Tours...". La date n'est pas arrêtée mais ce vendredi 05 avril le dossier semble bien ficelé.

Branle-bas, c'est le jour "J" :
Samedi 06 (rappelez vous la veille le dossier est "bien ficelé mais pas arrêté) vers 06h00 je me réveille et je sent qu'il sera impossible de me rendormir. Je descend sans faire de bruit et je file dans le salon où après être sorti de mon semi-brouillard je me penche sur "le dossier". Oui je sais ce n'est pas très normal tout cela... Mais bon ça ou autre chose...
Je regarde les horaires des trains car de tout façon hors un samedi ou un dimanche, il y a peu de place pour un autre jour. Mes prochains congés à la fin du mois me sembles bien loin, donc finalement je me dit pourquoi pas aujourd'hui, la météo semble favorable ? Je fais une simulation et au lieu de prendre "Les Aubrais", tente avec "Orléans" et là je gagne 1h30 de délais : Arrivée à Amboise à 08h30 au lieu de 10h00. Cette perspective me met en joie mais aussi en stress, car cette heure trente il faut bien la prendre ailleurs... La réponse est là devant mes yeux : départ à 07h40 ! "Branle-bas" il ne faut plus traîner car la gare d'Orléans est plus loin que celle des Aubrais. Je récupère les sacs dans le coffre de ma voiture et prépare le plus grand. Un mini point rapide, la baguette est préparée d'une traite puis coupée en trois, une poignée de pâtes de fruits jetée dans un sachet, un paquet de madeleines et l'eau s'entrechoquent dans le sac. Le rechange recouvre le tout, j'ai juste le temps de laisser un mot sur la table "Chérie je randonne toute la journée à ce soir, je t'aime..." et finalement j'arrive à la gare avec moins de 15 minutes d'avance.

La randonnée :
08h30 j'arrive donc à la gare d'Amboise, le temps d'opérer grâce à une prise électrique disponible dans le hall la recharge mon smartphone je décide que la trace GPS sera faite entre le château d'Amboise et la cathédrale de Tours. Ces deux points étant respectivement à 500m de la gare. Avant de rejoindre le château je prend mon petit déjeuner dans une boulangerie histoire de ne pas partir à vide.
09h00 je suis devant le château et je repère au pied de celui-ci une plaque désignant le GR3 et le chemin vers Compostelle le GR655. Ce sont ces deux GR que je dois m'efforcer de suivre. Je me met en chemin alors qu'il me faut lutter pour remonter un flot de touriste venu prendre d'assaut le château. La randonnée débute par le bord de Loire et le soleil est déjà au rendez-vous. Avant de sortir d'Amboise où la circulation est déjà bruyante il faut remonter sur les hauteurs puis redescendre sur Lussault-sur-Loire. 
10h30 le marquage est efficace et les 6 premiers kilomètres sont parcourus à un rythme soutenu, car je le sais je me fatigue sur le long terme alors si je ne veut pas arriver à la vitesse d'un escargot et louper les trains...
11h50 j'arrive à La Miltière, le temps de la pause déjeuner dans un abris de bus au soleil. Cette halte au 13° kilomètre est assez surréaliste, j'ai pris l'abris de bus en otage, les groles sont recouvertes de mes chaussettes et tandis que je me restaure mes pieds prennent l'air sous un soleil éclatant. Je décide de poursuivre en mode short et je voila entrain de "demonter" mon pantalon... Rassasié je reprends ma route me retrouve après quelques minutes sur les balcons de Montlouis-sur-Loire où la vue depuis le sentier de "Bellevue" est magnifique.
13h00 je traverse la Loire sur un pont ferroviaire et alors que je filme les alentours, un train de transport de marchandises file sur la voie qui est à quelques mètres de moi. Entre tremblements et vacarme c'est assez impressionnant.
13h30 le cap des 20 kilomètres est passé alors que le GR traverse le campement de gens du voyage installés sous un pont. Heureusement les nombreux chiens qui par leurs aboiements me signifient que je suis indésirable sont tous attachés.
14h00 je n'ai pas honte je bois un célèbre soda alors que je suis à Vouvray, je ne vous raconte pas la tête du tenancier !
15h30 30° kilomètre, peu après Vouvray un peu de dénivelé pour atteindre Rochecorbon l'un des derniers détour le long de se parcours, maintenant le GR va filer le long de la Loire pour finir sa course après le pont qui passe sur la Loire et l'île Aucard.
16h45 me voici devant mon objectif, 33 c'est le nombre de kilomètres indiqué par mon application devant la cathédrale de Tours depuis le château d'Amboise. Avec le déplacement depuis où vers les deux gares il faut ajouter 1 kilomètre.
16h50 impossible de résister à la tentation de faire au moins une géocache, le prochain train me laissant un peu de marge car il ne part qu'à 17h22... Sur le chemin de la gare je découvre donc une petite "nano" pour accrocher Tours au tableau de chasse, et devient par là même la cache la plus à l'ouest trouvée depuis mes débuts de géocacheur.
17h22 le train prend la direction de Paris, et à 18h30 me voici à la gare des Aubrais. Pour éviter d'attendre ma correspondance et gagner du temps finalement je prends le tram et à 19h15 me voici de retour à la maison.
Le temps de prendre une douche et l'arrivée de ma femme bouleverse les évènements de la soirée : nous sommes de sortie : barbecue chez des amis...

Une journée de folie me direz vous, oui certainement mais c'est pour cela que j'aime ma vie, toujours en mouvement, mais lentement au rythme pédestre...
En tout cas une superbe randonnée printanière. 

Matériel et santé :

Coté matériel pas de soucis particuliers, les dernières améliorations de l'OS semblent avoir améliorer la capacité du smartphone. Il me faut attendre 40% d'autonomie au 19° kilomètre pour activer la batterie de secours, qui après être remontée à 85% finira à plus de 60% devant la gare de Tours.
Coté santé après le 18° kilomètre les pieds se font lourd et les descentes sont pénibles, quelque chose ne va pas dans la chaussure droite. Mon genou gauche lui me montre des signes de faiblesse passé les 30 kilomètres. Finalement le genou douloureux sera calmé à l'aide d'une pommade anti-inflammatoire et je découvre avec le plus grand étonnement une petite ampoule sous le gros orteil dans la pliure ! 


3 commentaires:

  1. Non, je sais que ce sentier fait un peu moins de 10km sur Amboise, mais là il fallait dérouler du kilomètre. Qui sait une autrefois peut être !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, je ne sais pas si vous marcher encore mais moi, oui, je débute si on peut dire. Je vais faire ce parcours sur deux jours, je n'en suis pas à vos performances...pas encore ! J'espère que je vais trouver ce chemin facilement...j'ai pas du tout le sens de l'orientation. Que me conseillez vous pour bien repérer le trajet car je n'ai jamais utilisé les GR ... Il y a un début à tout ! merci en tout cas pour ce récit qui me conforte dans mon choix.

    RépondreSupprimer

ID2 Rando où la volonté de partager mes randonnées...

Attention, pour passer avec succès le filtrage le commentaire doit concerner le blog. Alors rester dans le ton ;)