Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

dimanche 23 avril 2017

GR10, un projet fou ?

Un projet fou qui au fil du temps à fait son chemin dans ma tête ! Je l'ai annoncé sur les réseaux sociaux il y a quelques jours, j'ai 14 mois pour me préparer pour cette expédition. Beaucoup de questions en suspend mais l'idée maitresse est la suivante : le lendemain de mes 50 ans, prendre mon sac et me rendre en train à Hendaye afin de démarrer ce périple. 

Quelques questions

Pourquoi à 50 ans ?
J'ai envie de dire pourquoi pas... J'ai actuellement je pense la condition physique pour réaliser ce treck, tout du moins mentalement j'en suis persuadé. Et puis pourquoi attendre plus longtemps ? Que me réserve l'avenir... Autant ne pas remettre à cela à dans 10 ans. Et puis c'est un cadeau original non ?

Pourquoi seul ?
Hum, disons que je suis parfois à l'image de ma mascotte "Azimut Brutal" un petit sanglier parfois bourru. Cela se conjugue aussi avec une volonté de faire le point, de me vider mentalement, ce qui va trancher avec mes occupations professionnelles. Bref une gestion très limitée, donc actuellement je joue plutôt perso sur le projet mais je sais déjà que certaines personnes de mon entourage sont intéressées par quelques étapes...

Pourquoi le GR10 ?
Naturellement entre le GR20 maintes fois proposé (un peu trop d'ailleurs) et St Jacques (un peu trop systématiquement orienté vers la notion de pèlerinage) il y avait de quoi choisir mais cela fait de nombreuses semaines que je suis intéressé par ce GR. Je suis depuis de nombreuses années amoureux de la montagne. Je ne suis pas un alpiniste, mais j'aime le relief, Sans avoir ou vouloir faire de l'utra technique je pense qu'il devrait me correspondre.

Suis je prêt ?
Heu "joker"... Pas si sûr, surtout sur une telle distance mais c'est aussi pour cette raison que j'ai placé la date "réglable" à juin 2018. L'expérience de marcher à long terme ? Là aussi je marche souvent, de là à dire fréquemment sur plusieurs jours non. Mais la motivation est là. Alors je vais tâcher de capitaliser, d'augmenter mes connaissances.


Les prévisions :
Mode : en solo, ce qui n'interdit pas quelques étapes "accompagné".
Départ : Hendaye le 25 juin 2018 si tout se déroule bien.
Arrivée : Banyuls-sur-Mer quelques jours plus tard(hi hi...).
Météo : favorable bien sûr
Distance : 900km
Altitudes : 0m à 2 734m, 2 877m si passage au pic du Midi de Bigorre.
Dénivelé : environ + et 50 000m

Voici la toute première annonce :


Qu’est ce qu'une vie sans défi ?


J’aime marcher, j'éprouve les plus grandes difficultés à m'en passer. Le géocaching est venu compléter par son côté ludique cette activité, grand bien m'en fasse il m’offre aussi de belles rencontres. Le projet initial de parcourir le GR3b la variante forestière du GR3 entre Gien et Orléans servira d'entraînement à un projet bien plus ambitieux : celui de devenir GR’diste !


Pour devenir GR’diste, rien de sorcier il faut parcourir le GR10. Chouette alors ! Sauf que dans son intégralité il traverse les Pyrénées d’Hendaye à Banyuls-sur-Mer. Bref passer de l’atlantique à la méditerranée sur près de 900km. Une idée folle, pourquoi, un truc irréalisable, beaucoup de questions, pourtant je ne veux pas attendre 10 ans pour le réaliser... Beaucoup de choses à étudier (sans oublier l'aval professionnel) à lire, à faire avant que le projet ne soit bouclé, prêt à être démarré. Je ne suis pas seul, la famille et les amis sont un maillon essentiel à cette réussite !


Pour l'instant j’ai fixé une première date au 24 juin 2018 soit le lendemain de mes cinquante ans. Ce qui place donc le compteur à 433 jours avant le départ si tout va bien, il s'agit d’une butée réglable comme on dit dans certains coins, mais elle a le mérite de servir de premier objectif à atteindre.
J'en parlerais un peu plus dans un article à venir sur mon blog, en attendant passez un bon lundi de pâques, peut être sur les sentiers !


Le projet s'ébruite donc doucement dans environnement familial, amical mais aussi professionnel. De nombreux obstacles à passer, mais il va s'agir de procéder par étapes. La première reste naturellement professionnelle : obtenir les feux verts nécessaires à la réalisation du projet (cf l'indicateur à dans la partie gauche sous le décompte).

Mon logo, qui se transformera certainement en objet voyageur :