Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

mardi 30 décembre 2014

91 Méréville, Les cressonnières 6km

87ième randonnée (n'oubliez pas vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus) :


Retour à Méréville, un petit village où se garer peut ne pas être simple. Je dis retour car j'ai déjà fait quelques haltes ici notamment lors d'un pique-nique sous la belle halle. Cette fois je vais directement me garer boulevards des alliés... J'emprunte le chemin du lavoir où je ne manque pas de m'apercevoir que je suis observé par un chat qui se cache sous la plaque d'égout...

 Le lavoir

Je pique sur la droite et me voici prés d'une des nombreuses pompes à eau du village, l'occasion d'y faire une micro pause ?

Machine d'un autre temps, pas sûr...

Je continue mon chemin pour faire une boucle dont le point de départ est une petite pisciculture de truites. C'est impressionnant de voir cet élevage avec toutes ces truites qui se débattent dans ces petites piscines ! Je remonte vers les Crocs aux Renards et je profite de quelques recherches pour prendre un peu de hauteur. La poursuite continue le long des cressonnières en contrebas des bois de Malmores. 
Une (des nombreuses) cressonnière...

Après le passage à Beauvillard et Pont St-Eloi me voici sur le retour de l'autre coté des cressonnières. J'arrive à nouveau sur le côté de la pisciculture et je reprends plus sur la gauche afin de terminer par une nouvelle boucle.


Village d'eau...

Au final cette 87ième randonnée affichera un compteur de 6km dans un brouillard léger. Le compteur de GC sera crédité de +10 (soit 2785).  

Carte de la randonnée

dimanche 7 décembre 2014

41 Vouzon, La Gimotière 5,4km

86ième randonnée (n'oubliez pas vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus) :


Changement de département pour cette randonnée, je me rend prés de Vouzon dans le Loir et Cher. Je sais d'ores et déjà que contraint dans le temps je ferais un autre passage autour de ce village. J'avale donc les kilomètres pour me rendre dans le centre de Vouzon pour une petite randonnée qui me permettra de visiter le Sud Ouest dans le secteur de la maison forestière de la Gimotière.

  L'entrée du cimetière.

Arrivé dans le centre du village j'identifie un petit parking entre ce qui me semble être la mairie et l'école. Un vendeur ambulant commence à s'installer ce qui va me bloquer sur une recherche de ces satanées géocaches ! Impossible de poursuivre mes recherches donc je file sur mes chemins.Je monte plein Nord pour voir l'entrée du cimetière dont l'impressionnant porche d'entrée et le mur sont sortis du porte monnaie du Vicomte d'Amoy.


Le temps est au frais...

Après le passage le long du Bel-Air, je remonte vers le "Coin Curieux" où je tombe sur les restes d'une vieille machine agricole. S’enchaînent "La Grand-Cour" puis le "Hameau" avec un bien bel arbre.

J'aime le froids.

J'emprunte ensuite une toute petite portion du GR du Pays de Sologne pour voir un arbre bien plus que centenaires mais impossible de prendre une bonne photo car situé trop proche d'habitations et il faut bien admettre qu'il a bien souffert. Direction la forêt et la Croix Saint Marc. Je tourne histoire de voir le petit étang qui se forme suite à l'écoulement de l'étang de Villofry. 

Beau spécimen non ?

Le temps tourne et impossible de voir l'étang principal car il me faut dèjà envisager de revenir sur mes pas. Passé la maison forrestière et sorti de la forêt je longue celle-ci pour rejoindre le village.

Je vois Rouge ?

Au final cette 86ième randonnée affichera un compteur de 5,4km dans un brouillard léger. Le compteur de GC sera crédité de +6 (soit 2750).  

Carte de la randonnée

dimanche 30 novembre 2014

45 Semoy, L'égoutier et le parc des Châtelliers, 3,35km

85ième randonnée (n'oubliez pas vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus) :

Ici direction Semoy pour une petite randonnée rapide. Une petite série géocache est organisée sous la forme d'une boucle pour découvrir la parti Sud-Est de ce sympathique village.

 Le départ du sentier de l'égoutier


Le départ va s'effectuer prés d'un petit panneau permettant d'en savoir plus sur l'égoutier. Il s'agit d'un petit affluent de la Loire encore à l'air libre sue cette commune. Ensuite il a été entièrement busé pour ressortir du coté de Saint Loup en passant sous le canal d'Orléans. Son nom "égoutier" proviendrait du fait que les terres agricoles s'y égouttent.

Machine d'un autre temps, pas sûr...

Après le passage le long du Bel-Air, je remonte vers le "Coin Curieux" où je tombe sur les restes d'une vieille machine agricole. S’enchaînent "La Grand-Cour" puis le "Hameau" avec un bien bel arbre.
Beau spécimen non ?

Retour vers l'église du village  au travers d'un espace vert aménagé pour passer non loin du chapiteau bien coloré au centre de cette place. C'est parti pour un ligne droite après le cimetière et les Tarètes. Je retrouve la petite zone artisanale pour piquer sur la gauche et retouver la voiture.

Cela serpente vers l'église...

Au final cette 85ième randonnée affichera un compteur de 3,350km dans un brouillard léger. Le compteur de GC sera crédité de +7 (soit 2728).  

Carte de la randonnée

mardi 11 novembre 2014

89 Chambeugle, Une belle boucle 26,7km

Voici la 83 et 84ième randonnée ! Pourquoi ? En fait il s'agit de deux randonnées distinctes faites pour la première en mai 2014 et la seconde en novembre 2014 et qui doivent me permettre de dénicher une centaine de géocache (n'oubliez pas vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus) :

Pour la 83ième randonnée direction la Bourgogne plus particulièrement à Charny (89). Le délais de route n'est pas négligeable cette fois. Après avoir laisser la voiture au centre du village je file faire le tour d'un pièce d'eau "les prés du bignon". Même s'il est tôt il y a tout de même quelques personnes présentes ce qui rend la recherche de géocaches un peu plus délicates.



 Rapidement il faut monter un peu, prendre de l'altitude, tout en restant raisonnable nous ne sommes pas dans les Alpes... Après le passage "des Fourneau" J'arrive sur le plateau. Une superbe demeure qui abrite d'ailleurs quelques chambres d'hôte s'impose sur le carrefour. Il va s'en suivre une série de chemin jusqu'à rattraper Fontenouilles peuplé d'environs deux cents âmes. On ne peut pas dire que se soit très calme pour un dimanche. Tout on long de l’itinéraire qui est truffé de caches, il n'y a pas beaucoup de maisons mais systématiquement une voiture arrive lorsque me vient la nécessité de "chercher"...



Après l'étang de la Maurie je remarque de nombreuses voitures dans un champ ! Que ce passe t'il ici ? Le petit bois sur la gauche semble être le théâtre d'une activité assez vigoureuse. Plus j'approche et plus les cris, les rires et tirs rapides prennent du volume. Le terrain est une immense place fortifiée où règnent les palettes et filets tandis que des groupes de "sauvageons" se disputent le terrain à coups de billes de peinture. Inutile de traîner sur le site aux risques de se voir infliger une punition colorée...



Le temps file et je sais qu'il ne sera pas possible de boucler tout le circuit. Aussi je décide de couper pour rejoindre "Chambeugle". La fatigue me gagne et la route me semble bien longue. La température est élevée pour cette journée de mai et comme par hasard il n'y a presque plus personne sur la route. Dire qu'il y a quelques heures je voyais du monde partout en voiture dans les chemins et là sur la départementale plus rien. Finalement après Chambeugle un petit vieux dans sa Diane allégera mes souffrances d'un bon 6km....

Carte de la randonnée

Pour la 84ième randonnée il me reste donc la partie Sud qui va d'ailleurs remprunter une bonne partir du GR13.

Retour donc sur site ce 11 novembre pour finir cette boucle. Cette fois Une double technique, le vélo est cadenassé à Charny et la voiture est laissée à Chambeugle. Je démarre donc par trois kilomètres plein Ouest pour retrouver le carrefour pour reprendre ma boucle.


Après quelques centaines de mètres le GR13 est là et pour le début il est bien gras... Le passage prés de la ferme "le château des lapins" me laisse perplexe, je n'en vois pas un seul. Mais comme  l'approche de toutes les fermes je fais surtout attention à nos amis les chiens qui me perçoivent généralement comme un indésirable.

Le tracé du GR13 est bien indiqué même s'il faut parfois faire attention sur les carrefours de plein champ. Les boites sont délogées les unes à le suite des autres jusqu'au moment où j'aperçois devant moi une biche qui me regarde incrédule avec un air de dire "qu'est ce qu'il fait là lui ?". Elle prend peur quand je dégaine mon appareil photo qu'elle a du prendre pour un fusil...



Cette portion d'itinéraire reste très agréable en alternant les champs et sous bois. Au détour d'un virage le GR semble se confondre avec le bord du champ. Impossible de continuer dans le sous bois. J'emprunte donc le bord du champ. Alors que j'arrive dans un grand virage je distingue une masse noir se lever derrière moi. Je pense à un sanglier, mais au final c'est plutôt un chien de chasse. Comme je lui fait face maintenant il stoppe nette sa progression et ne se montre pas agressif, mais il semble se demander la conduite à tenir ! Je comprend que je risque le coup de fusil de son propriétaire...



 Le temps de tourner la tête et j'aperçois le chasseur en mode "promenade". Heureusement que son chien n'a pas aboyé, il aurait très certainement dit "vas y tire !". En discutant quelques minutes il m'apprend qu'il est le propriétaire du champ et qu'il ne faut pas hésiter à porter plainte contre la mairie de Chambeugle pour ne pas avoir entretenu le GR. On discute gibier, qui se fait de plus en plus rare, du coup j'évite de lui parler de la petite biche (oui je sais je suis sensible...). "Continuez à passer dans le champ !" me lâche t'il avant que l'on se salue.



La remontée vers le Nord se fera sans soucis tout en continuant mes recherches. De retour à la civilisation, enfin plutôt en milieu urbain il me faut parfois jouer en deux passages de personnes pour m'adonner à ma quête. Je retrouve le vélo et pour finir il me faut avaler les 6 km pour joindre Chambeugle.


La Chapelle St Aubin

Au final ces 83 et 84ième randonnées afficheront un compteur de 26,7km (sans compter les deux fois 3km de mise en place) et sous un beau soleil. Le compteur de GC sera crédité de +105.  

dimanche 19 octobre 2014

45 Combleux, les écluses du canal 3,2km

82ième randonnée (n'oubliez pas vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus) :


Pour cette randonnée direction Combleux un petit village niché à l'Est d'Orléans entre le canal et la Loire. Je pourrais même dire un retour sur ce site. Il fait beau et je profite de mon nouvel appareil photo pour tenter de capturer quelques couleurs.

Le canal

Le temps est avec moi et pour l'instant il y a peu de mode sur le site mais cela na va pas durer. Direction l'écluse sur la partie la plus au Nord de ce circuit non loin de l'embouchure. Je profite du passage sur le site pour déloger une géocache de mon ami Bernard qui me résistait quelque peu. 




Après le passage de la Patache je rejoins le tracé du GR3. De nombreux VVTistes sont aussi sur le coups il faut donc faire un peu plus attention. Je remonte sur le bord de la Loire 





L'arrivée près du "pont tournant" me permet d'observer qu'un petit circuit que je remontais concerne "les oiseaux". J'assiste à la discussion d'un couple qui ne sait pas quel chemin prendre. Du coup je profite pour leur signaler la présence de ce circuit balisé qui devrait leur prendre moins d'une heure. 





Pour le retour aucune complication car je remonte le chemin de halage le long du canal. 

Au final cette 82ième randonnée affichera un compteur de 3,2km et sous un beau soleil. Le compteur de GC sera crédité de +1 (soit 2684).  

Carte de la randonnée

samedi 4 octobre 2014

45 Chevilly, le triangle forestier 3km

81ième randonnée (n'oubliez pas vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus) :

Pour cette randonnée direction la forêt Nord d'Orléans. Il s'agissait de faire une reconnaissance dans le cadre de la pose de géocaches pour une série (les initiés comprendronts). Je laisse donc la voiture à un grand carrefour où se croisent de nombreuses pistes forestières

Ici tout dépend de la période à laquelle vous désirez faire cette petite boucle. Cette partie de la forêt est rapidement "humide". Tout ceci naturellement profite largement aux très nombreuses mares que l'on retrouve tout au long du chemin.

Toute cette humidité naturellement favorise la rencontre avec de nombreux batraciens, sur les chemins où dans les mares... Que ce soit par leur chant ou par leurs bonds, impossible de les louper, cela fera la joie des grands mais aussi des plus petits.

Au départ une petite sortie du chemin me permettra de déloger un gouffre. Pas de visite possible mais l'eau ici comme dans de nombreux points dans cette partie de la forêt file dans cette impressionnante dépression qu'une grille protége d'une relative obstruction. 
 
Chemin faisant

Qu'ils soient éclairés où recouverts ils sont bien droits...

Gouffre ou dépression ? En tout cas ne pas y tomber...

Par la suite le premier axe suffisament gras permet d'observer un peu plus facilement les batraciens qui ne peuvent pas s'enfuir à grande vitesse. Un petit marais est lui aussi délogé. L'axe Ouest-Est est bien plus praticable. 
 
Champignon de bénitier ?

Je me marre ?
 
 
Croa encore...  
 
La remontée vers le grand carrefour s'opére presque à l'ombre. Là encore une belle mare que le chemin est obligé de contourner. Une petite randonnée rapide mais qui équipée d'un appareil photo peut s'allonger dans le temps.

Au final cette 81ième randonnée affichera un compteur de 3,0km et sous un beau soleil.  

Carte de la randonnée

dimanche 24 août 2014

45 Chaingy, La pierre Bleue 10,6km

80ième randonnée (n'oubliez pas vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus) :


Retour dans le Loiret pour cette randonnée. Ce matin une géocache attire mon attention liée à la "Pierre Bleue" du coté d'Ingré posée par "AirV". Pourquoi ? Parce que le descriptif cite la randonnée que j'avais publié à l'époque en juillet 2011 sur randogps.com. Je n'ai très envie de refaire la randonnée mais je me mets en tête de trouver un nouvel itinéraire... En plus celui-çi me permettra de déloger trois géocaches dont une toute récente de LolojIl s'agit d'une pierre en granite bleu qui permettait d'indiquer aux chevaliers les principales directions. Naturellement le bleu actuel est surtout du à la mise en peinture de cette pierre.

La pierre bleue
C'est gras ?

Le départ de la randonnée se fera depuis l'église de Chaingy où un parking est disponible juste à coté du monument aux morts. Un petit marché se monte sur la place et la boulangerie est prise d'assaut. Pour ne pas remonter le long des routes je vais prendre des sentes bien calmes à cette heure matinale. Je traverse l'autoroute sur un pont où je peux contempler le trafic impressionnant qui file vers Paris...  

Du vin raisin ?

Je passe le poste à gaz et voici la partie forestière. Mon œil est attiré par la présence de quelques pieds de vignes. Après quelques recherche, il s’avère que c'est une vigne "patrimoniale" dont la première taille date de mars 2014. Les pieds dateraient de 1930. Me voici sur le site de la pierre bleue et après quelques minutes je me retrouve avec la boite entre les mains. Quelques photos et me voici de retour sur un PR, c'est tout du moins ce qu'indiquent les signaux peints sur les arbres. Je manque de louper la seconde cache car le chemin est bourré d'ornières plus grasses que les autres et en voulant les éviter. Avant de sortir des bois je retrouve une vigne qui cette fois est bien plus fournie en grappes. Je m'approche mais pas pour en prélever mais juste les prendre en photo...

Petit point d'eau.

Je passe le lieu dit de la Butte Levée où semble se reposer les invités d'un mariage. Il faut dire que la voiture balai est toujours sur le site et sa décoration ne laisse aucun doute sur ce convoi "d'anges heureux". Le passage de la Motte et du centre équestre va par contre se faire dans le doute. Le chemin sur la carte semble passer entre les bâtiments ! Qui dit ferme ou centre équestre dit généralement "chiens" et là je ne suis pas très rassuré. Un petit panneau directionnel indique pourtant que vélos et randonneurs peuvent prendre cette direction, alors en avant... Effectivement le chemin passe bien entre les bâtiments mais pour une fois pas de chiens.

Le tunnel et l'autoroute...


Pour la dernière partie de la randonnée il me faut traverser l'autoroute mais cette fois c'est via un tunnel. Il me reste quelques centaines de mètres pour rejoindre le village où l'activité est un peu plus soutenue. Il faut dire qu'il est presque midi. 

Au final cette 80ième randonnée affichera un compteur de 10,6km et 40 m de dénivelé positif et négatif sous un beau soleil. Le compteur de GC sera crédité de +3 (soit 2433). 

Carte de la randonnée

dimanche 17 août 2014

74 Allonzier-la-Caille, La Mandallaz 6,5km

79ième randonnée (n'oubliez pas vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus) :


Cette fois direction la Haute Savoie pour traîner les grolles sur "La Mandallaz". Avant le départ de cette randonnée faites donc un tour à Sillingy pour aller observer le plus grand miroir de faille d'Europe avec prés de deux milles mètres carrés.

"C'est par où ?" Non test de macro photo...

Cette randonnée se déroule entièrement en sous bois. Départ au Nord de cette formation prés du réservoir du lieu dit "Mandallaz". Quelques places de stationnement sont disponibles devant ce petit édifice "technique". Pour ma part je suis accompagné de deux amies, et nous avons emporté le repas à tirer du sac. 

Macro fleur ?

On plonge dans les sous bois pour démarrer en douceur cette randonnée même si le terrain semble un peu gras. La boucle sera ponctuée naturellement de la recherche de quelques géocaches à déloger ce qui explique certaines bizarreries de la trace GPS (crée à la main). La rando est bonne enfant et les rires ne manquent pas surtout lorsqu'une de mes acolytes nous annonce un souci... La semelle d'une chaussure "de rando" vient de lâcher. Du coups elle invente quasiment la tong de randonnée. Imaginez la partie basse de la semelle littéralement arrachée sur l'arrière sur soixante quinze pour cent de la longueur... Nous ne sommes qu'au premier quart de la rando ! Après quelques minutes (certainement plus longues que le récit) à force de réflexion je trouve au fond de mon sac un cordon qui permet de fermer le petit sac du poncho. Sans attendre nous voici improvisés en cordonniers. Une réparation de fortune qui tiendra toute la rando.

Le point de départ.

Après ces deux premières heures de randonnée il est temps de se restaurer. deux troncs à terre feront office de banc. Même si l'estomac a demandé cette pause, nous sommes comme intrigués par des polypores hispides. Ces champignons secrètent un liquide qui semble perler comme la rosée du matin. Si vous ne connaissez pas la frénésie de prendre se phénomène en photo et bien ce n'est pas notre cas. Mitraillés de toute part, dans des poses pas forcément académiques, chacun essaye de tirer le meilleur son appareil.

Des larmes de champignons ?

On reprend notre itinéraire le ventre "plein" avec une arrivée dans une zone un peu plus pentue. La première des montées va d'ailleurs faire taire le trinôme... Après avoir pris un peu de hauteur la suite de la randonnée alternera entre montées et descentes. Quelques rochers nous rappellent qu'ici nous sommes dans les pré-alpes.

Une belle vue...

Avant de terminer la randonnée nous rencontrerons deux motards qui semblent vouloir tirer profit du relief avec leur engins bruyants aux échappements nauséabonds. De retour sur le parking on décide de profiter pleinement de l'instant présent. Après cette grosse demi journée, c'est un retour au calme. On reprend des forces, on se réhydrate et on profite de la vue. Une nouvelle séquence photo où je teste ma tablette en mode quasi "macro" Puis on immortalisera nos délires par des photos d'ombre chinoises. Toutes les bonnes choses ont une fin, il est temps de quitter le site de la Mandallaz où nous n'avons parcourus que le partie Nord. Qui sait la partie Sud sera peut-être pour une autre fois...

Ces randonneurs, même pas sérieux !

Au final cette 79ième randonnée affichera un compteur de 6,5km et 260 m de dénivelé positif et négatif sous un beau soleil.

Carte de la randonnée