Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

dimanche 22 décembre 2013

45 Entre Loury et Chilleurs-aux-Bois, Chemins forestiers 17,2km

65ième randonnée :

Le temps est maussade ce matin au départ. Après moins d'une demi-heure de route me voici sur mon nouveau terrain de jeu.

En effet ce matin je cumule la randonnée et le géocaching notamment à la recherche de caches d'une série nommée "Marathon VTT". Seulement j'ai décidé de faire cette série à pied. Non pas les 42 kilomètres d'affilés mais plutôt sous formes de plusieurs boucles plus ou moins longues. Deux premières journées avec 8 et 5 km pour déloger 8 boites (la première étant au km 0). Il me faut donc maintenant déloger le km numéro 8. A peine sur le parking qu'un 4x4 avec deux personnes équipées d'un gilet jaune arrive en trombe. Cela sent le chasseur, ils viennent poser un panneau chasse en cours mais heureusement or de la zone que je dois traverser.

Un bond au dessus de la route et me voici tel mon fidèle compagnon Azimut Brutal, à faire du hors piste pour rejoindre le chemin principal ce qui me verra déjà partir entre ronces et ornières bien grasses. J'arrive sur le chemin et bientôt sur le site de la première géocache vers 09h50. Pour l'instant le ciel est toujours gris mais cela tient. Cap à l'Est puis c'est la descente au Sur-Est pour déloger les kilomètres 9 à 11. Peu de soucis, avec tout de même une cartographie un peu capricieuse tout comme la météo qui commence à me faire comprendre que l'eau sera au rendez-vous. Je suis au Sud de l'étang de Grand Vau mais impossible de l'apercevoir... Les "km" s’enchaînent et enfin une petite boite me permet de faire un dépôt, au revoir "p'tit cochon"...

Il me faut maintenant marquer un beau "M" sur ma carte, tout comme l'initiale de mon speudo... Je passe devant l'ancienne maison forestière de la Noue des Gâtis, alors qu'au départ je me disais que je n'irais pas aussi loin... Une boite amusante fera son petit effet et enfin la dernière boite pour cette journée : j'arrive donc au kilomètre 18. Celle-ci est sur le GR3, mais aujourd'hui demi-tour, il me faut maintenant revenir sur mes pas pour m'enfiler une longue, très longue, trop longue ligne droite, presque trois kilomètres sous un crachin très nourri ! Je traverse la départementale et peu avant de retrouver mon véhicule le tombe sur un cousin "d'Azimut Brutal" qui vient de finir sa vie !

Au final cette 65ième randonnée bien humide affichera un compteur de 17.2 km et 360 m de dénivelé...

Carte de la randonnée