Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

mercredi 30 octobre 2013

24 La Jemaye, Le tour de l'étang 5,9km

63ième randonnée :

Une seconde randonnée pour cette même journée ! Je remonte un peu plus au Nord Ouest pour faire le tour de l'étang de la Jemaye. Une petite activité familiale accompagnée de 3 chiens mais cette fois ils sont de mon coté. Un peu de route donc pour se rendre sur le site où je vais initier les participants au géocaching car sur le site une série de 20 caches est disponible.

Sortis des voitures les chiens sont à la fête ! On redoute le fait qu'ils soient interdits de randonnée mais au final les panneaux annoncent qu'ils doivent être tenus en laisse. Nous voici partis pour ce petit tour. Peu de monde même si la météo est avec nous. On passe devant la maison du garde forestier qui nous fait un petit rappel, les trois chiens s'étouffent peu habitués à la laisse. La première cache sera délogée en deux temps car un premier bel arbre nous tente, mais il faudra se déplacer de quelques mètres pour finalement sortir à peine la boite de sa position. Tout le monde prends la mesure de cette recherche.


On continue sur notre itinéraire et les caches s’enchaînent, 2, 3, 4, 5 et 6. Mais celle-ci va faire tourner en bourrique les 7 personnes ! Imaginez quatre adultes et trois ados à fouiller le coin avec les trois chiens qui se disent chouette on semble chercher quelque chose mais quoi ! Pas moyen de mettre la main dessus même si l'aide ne semble pas me poser plus de soucis que cela ("naturelle posée à terre"). On tourne, on tourne mais rien n'y fait, on décide de tenter avec la photo "spoiler" mais mon smartphone fait des siennes, il est très dur de voir la photo. On écarte le cercle des recherches  mais rien n'y fait. Au final on retrouve la photo sur le roadbook et du coup une ultime recherche et on déloge la boite ! Quel délire, mais tout le monde est content. Nous poursuivons en traversant entre les deux étangs où l'on semble avoir un peu dérangé un observateur équipé de sa lunette.

Quelques caches sont très ingénieuses mais chut, pas question d'en dévoiler ici le principe où l'originalité. Le retour se fait toujours plus long surtout si les chaussures ne sont pas forcément très adaptées. On finira même par loupé de plus de 150 mètres une cache nous obligeant (tout du moins certains) à faire marche arrière tandis que le reste du groupe en trouve une sans le GPS... On termine par la 17 et mon bras sur lequel j'avais au fur et mesure écris les indices n'affiche pas la lettre C. Impossible de tenter les caches bonus, ce n'est pas grave nous avons passés un bon moment et tout le monde c'est pris au jeu !

La trace GPS que vous retrouvez plus bas a été nettoyée pour ne pas laisser de trace de nos découvertes. Initialement elle était à 7,2km.

Au final cette 63ième randonnée sous le soleil affichera un compteur de 5.9 km et sans dénivelé...

Photos de la randonnée

24 Manzac sur Vern, Entre brume et champs 6km

62ième randonnée :

Découverte de la Dordogne où je suis en déplacement dans la famille. C'est dans la région de Manzac sur Vern que j'ai occasion de traîner mes grolles tout du moins un peu plus au Sud autour de Pinquat . Alors que tout le monde dort encore je m'éclipse pour faire un petit tour dans le coin histoire de profiter un peu de l'air frais. La température de 5° est complétée par une brume bien présente ainsi qu'une bonne dose de rosée. Qu'a cela ne tienne c'est polaire sur le dos que je décide de tenter une petite boucle. J'arrive rapidement au croisement où je retrouve un balisage particulier car ici les chemins PR sont balisés avec de petits poteaux surmontés d'une coiffe en plastique jaune.Je décide de suivre ce chemin pour remonter les pieds humides entre les champs ou quelques vaches se réveillent doucement.


Quelques pommiers sauvages permettent avec un minimum de tri d'opérer à un petit déjeuner frugal. Je retrouve une petite route étroite qui me permettra de faire cette boucle. Ensuite c'est successivement plusieurs corps de ferme qu'il faudra longer ou traverser. Les Rouyaux, un bel ensemble de corps de ferme avec un superbe épicé géant puis Bel-Arbre. Au niveau des Bayles je suis attendu par un ####### qui finalement ne me fera simplement comprendre qu'il est chez lui ! Je retrouve la départementale 4 sur laquelle quelques voitures circulent.  En un peu plus d'une heure la boucle sera terminée et je retrouve tout le monde à table.

Au final cette 62ième randonnée dans la brume affichera un compteur de 6 km et un dénivelé de 142m...

Photos de la randonnée

dimanche 20 octobre 2013

45 Sully la Chapelle, forêt et voie romaine 11km

61ième randonnée :

Départ ce matin sous un ciel presque noir. Non pas qu'il ne fasse pas encore jour, mais d'énormes nuages sont là au dessus de chez moi et semblent prendre la direction de l'Est. L'Est justement, la direction que je dois prendre aujourd'hui pour traîner mes grolles prés de Sully. Plus exactement prés de Sully-la-Chappelle un petit bourg où résident un peu plus de 400 Sullygeois.

Finalement à l'arrivée sur le site les nuages ne sont pas si épais mais j'emporte avec moi un accessoire qui au cas pourrait bien être utile. La place est déserte, du coups je file pour sortir par le bourg en empruntant le GR32 et le GR655. Une allée se détache sur ma gauche et je suis étonné que le GR n'y passe pas surtout qu'elle semble être les restes de l'allée qui filait tout droit vers le château de Claireau, prés du lieu dit "la Motte des Ruets". Propriétés privée il n'y a d'ailleurs pas de vue directe sur ces vestiges d'un ancien manoir féodal.


Je quitte le GR pour rejoindre le carrefour de la femme morte où j'inspecte une de mes caches liée à une stèle à la mémoire de trois maquisard tombés en ces lieux le 14 août 1944. C'est ensuite une longue ligne droite jusqu'au carrefour de le barrière cassée, le point de départ d'une autre de mes caches. Mais là stupeur ! Cette cache qui permet de découvrir un sentier où l'on identifie de nombreuses espèces d'arbres autour d'une ancienne voir romaine a été vandalisée. Les deux boites se sont tout simplement volatilisées. Il va me falloir opérer à une maintenance mais en attendant il me faut "déactiver" la cache...

Quelques chasseurs se font entendre au loin et depuis ce matin je croise beaucoup de "chasseurs" de champignons qui semblent tomber sur de beau gisements à en juger par les paniers et sceaux qui débordent. Moi je file sur le retour qui s'opére shors du domaine forestier au travers d'un découvert où les champs sont rois. Midi j'arrive au parking, il me reste plus à me reconditionner pour retourner dans mon chez au chaud !

Au final cette 61ième randonnée par un ciel gris affichera un compteur de 11 km...

Photos de la randonnée

dimanche 13 octobre 2013

45 Loury, domaine de Bellevue 9km

60ième randonnée :

Voilà bien longtemps qu'un billet avait été publié, aujourd'hui retour des bonnes intentions ?

Je vous propose pour cette soixantième randonnée un petit tour du côté de Loury. Le départ se fait sur le site de Bellevue un peu plus au Nord du village où l'on peu découvrir un petit étang. Il fait 2° et sur les berges se trouvent les tentes du concours de pêche nocturne. L'ambiance est feutrée et la petite brume sur l'eau y contribue.

Veste polaire et bonnet sont de rigueur. Deux énormes carpes sont extraites de l'eau alors que je peine à trouver le départ du chemin balisé. Le petit passage dans les sous bois me laissera apercevoir une biche qui semble fuir quelques chasseurs, car au loin j'entends quelques détonations. Je poursuis mon chemin entre les champs fraîchement à labourés avant de devoir longer la départementale sur 200 mètres, un passage un peu délicat car il n'y a pas de sentier dédié et même pour un dimanche la circulation est bien présente.

La rencontre avec les premiers chasseurs aura lieu juste après alors qu'ils ratissent un champ. Après le passage près d'un espace bucolique où les fleurs sont encore présentes je traverse quelques lieux dits bien calme. Sur la gauche une immense réserve de faisans, formée d'innombrables enclos où ils sont prisonniers. C'est tout bonnement impressionnant, nombreux sont ceux qui fuient mais certains semblent m'observer se disant qu'avec un peu d'espoir je suis celui qui provoquera l'ouverture de ces prisons. Au bout du chemin un portail en fer donne l'accès à la suite du chemin. J'hésite à le franchir mais il est impossible de longer le terrain car le champ labouré touche la clôture. Finalement je me lance car il n'y a aucun panneau interdisant l'accés ce qui habituellement ne manque pas d’apparaître.


Après quelques minutes soulagement le chemin balisé (enfin ce qui en reste) rejoint le GR3b. Je vais donc bientôt rejoindre une partie connue pour avoir parcouru cette portion lors d'une randonnée entre Châteauneuf et Chevilly où j’avais fait une étape à Loury (étrange non...). Les chasseurs sont à nouveaux autours de moi. Sur la gauche il semble qu'un des chien ne soit pas enclin à obéir bien sagement ce qui semble provoquer l'agacement du "patron". A droite un groupe de chasseur remonte vers moi fusil cassé, ce qui me rassure. Formules d'usage lorsque l'on se croise, chacun reprenant sa route. Dans Loury j'opte pour la traversée du parc qui permet de rejoindre la mairie.

Passage incontournable devant la boulangerie, quelles délicieuses odeurs ! Pas le moment de flancher, je file vers le château d'eau et hop me voici sur l'un des derniers chemin assez gras. Un bûcheron prépare son bois tandis que son mastodonte de chien semble se demander si je peux servir d'apéritif. J'en viens à enlever mon petit sac à dos pour le tenir en main et au cas où l'utiliser et tenter de me protéger (au moins deux secondes). Mais il semble s'en tenir à la protection de son maître ce qui me va bien. Le bord de route avant de rejoindre le domaine de Bellevue est longé avec prudence puis c'est la bascule dés que possible. Je tombe sur la sculpture du gardien de l'étang. Sans tête et sa clef dans le dos il semble vouloir relâcher un volatil en direction de l'étang.

Avant de rentrer je vais ajouter un petit kilomètre (hors randonnée) pour ajouter une cache qui me permettra de faire le tour de l'étang mais aussi de découvrir les deux pistes de rollers présentes sur le site. quelque chose que je n'aurais certainement jamais vu sans cette petite cache "enracinée"...

Au final cette 60ième randonnée sous des températures plus que fraîches affichera un compteur de 9 km...

Photos de la randonnée