Pages

Présentation du projet :

Alors "Grolles aux pieds, sac sur le dos et en avant compagnons..."

mercredi 20 juin 2012

91 Brétigny sur Orge au fil de l'eau et de l'histoire 8km

Je pars souvent pour des raisons professionnelles depuis cette gare, et j'ai repéré un des panneaux lors de ma randonnée à Ste Geneviève devant le tunnel permettant de passer sous les voies du RER.
Je décide donc de tenter cette randonnée, dont le tracé n'est pas présent sur le fond de carte de l'IGN.
Je m'engouffre dans le tunnel puis je longe un chantier d'où émerge de nombreux petits immeubles. le panneau numéro deux annonce la limite de la zone urbaine, et c'est vrai qu'en quelques secondes on se retrouve au milieu des champs. D'ailleurs au beau milieu un croisement de chemins je me dirige à droite entre les deux pilotes lorsque qu'un corbeau me fait savoir qu'il n'est pas content de me voir franchir ce qui semble être les limites de son territoire.
Le panneau numéro trois est commun avec un autre circuit, je m'empresse de noter le point de départ de celui-ci pour une prochaine randonnée. On aperçoit au loin la tour de Montlhéry élément situé sur une butte qu'il n'est pas possible de louper pour celui qui arrive à Paris par la nationale 20.
 
Un petit détour pour voir ce qu'il reste de l'imposante bâtisse du moulin du Carouge (ex moulin des Près).
Le circuit se poursuit par le tour de l'étang du bassin du petit Paris dans les espaces naturels des vallées de l'Orge. On se retrouve d'ailleurs sur le GR655 dont on retrouve le balisage blanc et rouge mais aussi le coquillage de st Jacques.
À l'extrémité du bassin, quelques batraciens se racontent leur journée alors qu'une poule d'eau nargue les pêcheurs en remontant un petit poisson...
Après la boucle de ce bassin il faut trouver le chemin qui longe le Blutin, j'évite de retourner sur le parking et longe le bassin du Carouge jusqu'au pont "couvert" pour tourner à droite et tomber quelques secondes plus tard sur le panneau numéro quatre ! Aurais-je tourné trop tôt tout à l'heure certainement...

Le passage du Blutin comporte des horaires de passage dont naturellement il ne me semble pas avoir été averti, il est 20h15 est devrait être fermé depuis 45 minutes ! Ma foi à cœur vaillant rien d'impossible alors je me lance.Le ruisseau n'est pas profond mais il est surtout "canalisé" et descend par petites cascades successives vers le Carouge le tout bordé par de nombreux cerisiers, une sente des plus bucolique.
Si le premier tronçon est bien ouvert ce n'est pas le cas du second ! Je tente le contournement par la droite mais le parc est bel et bien fermé 19h30 en été c'est un peu exagéré...

Je traverse une zone pavillonnaire pour rejoindre le parcours originel et après la mairie c'est le tour de la place du marché. Couvert, le marché était le site privilégié de l'approvisionnement en haricot flageolet répondant au nom de "Chevrier" du nom de l'agriculteur ayant découvert le moyen de faire sécher celui-ci tout en conservant sa couleur verte.
Retour sur la gare RER avec l'arrivée bruyante d'une rame ! Pas de doutes je suis revenu en milieu hostile !
Une randonnée très sympathique de 7,7km en 1h50 avec une cinquantaine de mètres de dénivelés.

Les cerisiers du Blutin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ID2 Rando où la volonté de partager mes randonnées...

Attention, pour passer avec succès le filtrage le commentaire doit concerner le blog. Alors rester dans le ton ;)